Masquer ses notifications sur son téléphone et ordinateur

Notifications Push : pourquoi et comment les masquer ?

Découvrez le lien entre notifications push et productivité, mais surtout pourquoi et comment les masquer pour plus d’efficacité au quotidien.

Masquer les notifications push revient souvent dans les « tops » conseils pour plus de productivité au quotidien. Peut-être avez-vous déjà entendu ce conseil, mais l’avez-vous vraiment fait ? Avez-vous déjà essayé, mais n’êtes pas sûr de vous y être pris de la bonne façon ? Ou alors, vous hésitez et n’êtes pas totalement convaincu ?

Dans cet article, découvrez pourquoi couper ses notifications est important, mais surtout comment les gérer concrètement.

Notifications push : pourquoi et comment les gérer ? (astuce productivité) Notifications : lesquelles masquer pour plus de productivité ? Notifications push : que faire pour plus de productivité ?

Pourquoi masquer les notifications push ? 

 

1. Une technique pour influencer notre comportement

Plusieurs témoignages d’experts et d’anciens employés des GAFA (les 4 géants américains de la technologie : Google, Apple, Facebook et Amazon) concordent à dire que l’intérêt des applications est de retenir votre attention et que vous y restiez le plus longtemps. Comment ? En jouant sur des phénomènes psychologiques, comme notamment le FOMO : « fear of missing out » (qui pourrait se traduire en français par « peur de manquer quelque chose »).

  • Quand on voit une pastille rouge sur notre téléphone, une notification « Nouveau message », on a envi de savoir ce que c’est. Et pour la plupart d’entre nous, c’est très difficile de résister à la tentation d’aller voir ce que c’est.
  • Sur les réseaux sociaux, souvent, c’est un like, un commentaire positif qui sur le moment nous fait plaisir. Et c’est là où cela se complique, notre cerveau associe ça à de la gratification immédiate et donc à envi de recommencer. De plus, il y a un peu le même phénomène qu’avec les machines à sous : on a envie de savoir si on a gagné et quoi.
  • Et même si la plupart du temps, c’est une publicité ou un spam. Nous nous faisons avoir à chaque fois. Car qui c’est ? La prochaine fois, c’est peut-être une vraie urgence.

👉 En bref : le système de notification nous pousse à stopper ce que l’on était en train de faire pour aller voir ce que c’est. Or ce n’est pas forcément une information utile.

Trier ses notifications push et applisur son telephone

2. Vous n’avez pas besoin d’être en mode réactif constamment

Le problème est que les notifications nous poussent à être toujours en mode réaction, au point d’en faire une habitude inconsciente. Et pour certains, cela accentue également la sensation de stress ou de débordement, une nouvelle notification étant une énième information à traiter, une goutte de plus dans un vase déjà bien plein.

Or, en réalité, vous n’avez pas besoin d’être en mode réactif tout le temps :

  • Vous pouvez choisir quand consulter un message ou répondre à une sollicitation.
  • S’il y a une réelle urgence, il y a de grandes chances que l’on vous appelle.

👉 En bref : les notifications push ne sont pas indispensables. On pourrait très bien faire sans. Et elles peuvent même être une source de stress, en nous poussant à être en mode réactif.

3. Les notifications sont des voleurs de temps

Une notification est une interruption qui vous coupe dans votre concentration, car difficile de ne résister à la tentation de savoir ce que c’est. Or le risque en ouvrant votre téléphone est de se laisser happer par toutes les notifications et d’y passer 30 minutes au lieu de 5… Et le pire est qu’après, ce soit plus difficile de vous remettre à ce que vous étiez en train de faire

Selon un article du Harvard Business Review qui recense plusieurs études sur le sujet :

  • Il faut 23 minutes après une interruption pour se remettre à ce que l’on faisait.
  • « Même si chaque changement de tâche ne fait perdre qu’1/10e de seconde, cela peut entraîner une perte de productivité de 40 % si vous effectuez de nombreux changements dans une journée. » (ex : regarder plusieurs fois emails, son téléphone suite à une notification, un message, une pop-up).

Pour rendre les choses plus concrètes, je vous propose un petit exercice.

  • Partons de l’hypothèse que nous avons en moyenne 2 notifications par applications par jour. Si vous :
  • comptez le nombre d’applications que vous avez sur votre téléphone,
  • multipliez ce nombre par 2 (nombre de notifications moyenne par appli),
  • puis multipliez le résultat par 23 (le nombre de minutes qu’il faut pour se reconcentrer).
  • Quel est le résultat ?

La première fois que j’ai fait le calcul, j’ai pris peur. Et je me suis vraiment demandée : quand est-ce que je travaille  ?

👉 En bref : Une notification est une distraction. Rien que le fait d’interrompre ce que l’on est en train de faire pour regarder est une source de pertes de temps.

Répondre suite à une notification sur son téléphone

Comment limiter les effets négatifs des notifications push ?

Une fois que c’est dit, comment faire concrètement ? Quelles habitudes prendre au quotidien ?

1. Faites le grand ménage

Jake Knapp et John Zeratsky, dans leur livre « La méthode Make Time » proposent de procéder ainsi :

  • Allez dans réglages de vos appareils, puis trouvez la liste des notifications
  • Désactivez TOUTES les notifications une par une. Oui, toute dans un premier temps.
  • Puis demandez-vous quelles sont celles quand même que vous avez besoin de garder.
    • Celles qui sont les plus utiles et importants ?
    • Celles qui sont indispensables pour les urgences ?

En effet, vous n’êtes pas obligé de tout enlever. Ne gardez que ce qui est réellement important selon votre situation et vos besoins.
Précision : les emails ne sont pas indispensables.

  • S’il y a une vraie urgence, il y a de grandes chances que l’on vous appelle.
  • Et c’est très probable que vous regardiez au moins une fois vos emails dans la journée avec ou sans notifications.

Astuce en plus : Pour les notifications que vous choisissez de garder, veillez à limiter leurs effets en choisissant un format adapté selon l’usage. En particulier, privilégiez les notifications visuelles discrètes (pastille et/ou 1 bannière) aux notifications sonores à bannir. 

Par exemple :

  • Une pastille pour les app de messagerie et ma banque.
  • Une bannière pour les rappels d’agenda quand le téléphone est verrouillé.

Et faites-le sur tous vos appareils. Les notifications ce n’est pas que sur le téléphone, il y a aussi votre ordinateur, votre tablette ou encore votre montre connectée pour les plus geek d’entre nous 🙂. Donc veillez à régler les paramètres aussi sur tous vos appareils pour éviter d’être distrait par les sons, pop-up bar, vibrations et autres notifications.

2. Profitez-en pour épurer votre page d’accueil

Faites le ménage dans votre page d’accueil (la première page de votre téléphone ou ordinateur) en ne gardant que le strict minimum pour ne pas être tenté d’ouvrir une appli que vous n’auriez pas besoin.

  • Exit les réseaux sociaux et autres applis en page 1.
  • Ne gardez que quelques app, vraiment utiles pour vous.
  • Limitez au strict minimum selon votre usage (exemple, pas plus de 5 app).

Par exemple, sur votre téléphone  :

  • Google Map pour retrouver votre chemin si vous êtes perdue.
  • L’appareil photo pour immortaliser un beau moment
  • La météo pour vérifier que vous êtes bien équipé au moment de partir.
  • L’appli notes pour capturer une idée sur le moment et vous décharger mentalement.

3. Adoptez les bons réflexes

Une fois ce premier ménage dans vos appareils faits, reste à garder des bonnes habitudes au quotidien :

  • Dès que vous installez une appli, cochez NON pour les notifications par défaut.
  • Utilisez le mode « ne pas déranger » la nuit. Par exemple de 21 à 8 h afin de ne pas être dérangé par les notifications que vous avez décidé de conserver.
  • Pratiquez la communication asynchrone : autorisez-vous à ne pas répondre immédiatement aux demandes, voire programmez l’envoi de vos emails si vous travaillez en décalé pour le bien-être de vos interlocuteurs.
  • Réservez-vous des temps « off line » et des temps « on line » pour vérifier vos mails, messages et réseaux sociaux. Par exemple,
    • Définissez une plage horaire fixe pour regarder vos réseaux sociaux dans la journée et respectez-la.
    • Faites la même chose pour vos emails : planifiez 2 à 3 moments dans la journée pour traiter vos emails (ex: 2 x 30 minutes).
    • Bloquez des créneaux pour travailler sur des sujets de fond sans notification.
  • En particulier, si vous avez besoin de vous concentrer, travailler sur un projet important quelques heures, mettez votre téléphone en mode silencieux, hors de votre champ de vision, ou mieux, passez en mode avion.

Notifications push afficher sur telephone1.

À vous de jouer

Et voilà, je vous ai livré 3 raisons de couper vos notifications et comment s’y prendre concrètement.

👉 Qu’en pensez-vous ? Prêt à essayer ?

Personnellement, la première fois, j’ai coupé mes notifications à reculons à force de voir des conseils sur le sujet. Mais depuis, je me sens beaucoup plus sereine : moins sollicité, débordé. Avec le recul, les notifications étaient pour moi comme une « To Do supplémentaire » à faire, une source de stress. J’ai également l’impression d’être plus discipliné avec mon téléphone depuis.

Donc mon conseil : testez ! Peut-être que finalement vous serez, vous aussi, surpris de voir les différences au quotidien. Et si besoin, vous pouvez toujours ajuster au bout de quelques jours. 

Vous hésitez ? Voici deux pistes de réflexions complémentaires :

  1. Si c’est le conseil productivité qui revient le plus souvent, probablement qu’il y a un fond de vérité quant à son efficacité ?
  2. Qu’est-ce que cela vous coûte d’essayer ?

Pour aller plus loin

Catherine

Catherine

Bonjour ! Je suis Catherine, coach professionnelle et créatrice d'outils d'organisation. J’aide celles et ceux - pour qui le travail prend trop de place - à trouver leur équilibre et mieux gérer leur temps pour mener une vie pro ET perso épanouie.

Equilibre vie pro-vie perso, par où commencer ?

Rejoignez la communauté et téléchargez le guide gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoignez les 3000 lecteurs
de la lettre du mois

Recevez chaque mois une dose d'inspirations, les conseils et actualités de appytodo dans votre boîte email.
+ En rejoignant la communauté, vous aurez aussi accès à des bonus exclusifs.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos emails.